Ce que le temps fait à la thèse

Je me suis inscrite en thèse en 2016. Et le moins qu’on puisse dire c’est que les premières années étaient un désordre total. Malgré une motivation réelle, un financement correct, la présence d’une directrice (très) à l’écoute et un agenda “riche” en activités annexes, mes premiers pas se sont faits dans le tâtonnement.

Tâtonnement, d’abord parce qu’écrire une thèse est loin d’être une partie de plaisir (bon, je n’invente rien, tout le monde en est conscient). Ensuite, j’ai longtemps cru au mythe du thésard solitaire dans sa tour d’ivoire en train de réinventer le monde, de son là-haut. Le fameux mythe des “splendeurs de la recherche”.

Pendant toutes ces années, j’ai avancé petit à petit, tout en pensant à faire autre chose (au fond, c’est un peu fou), notamment me consacrer à l’enseignement dans le secondaire ou ailleurs.

Pendant toutes ces années, je n’ai pas cessé, pas un seul jour, de tout remettre en question (mon manuscrit, mes lectures, mon corpus, le monde, la vie quotidienne, moi-même).

Pendant toutes ces années, j’ai rencontré beacoup de monde avec qui j’ai pu travailler (et c’est passionnant).

Je me suis inscrite en thèse, il y a maintenant longtemps, et c’est seulement depuis peu que je me sens réellement thésarde, bien dans ses baskets. N’allez pas chercher les raisons de ce “bien-être” soudain. Moi-même j’ignore comment je suis parvenue à me sentir ainsi. C’est peut-être simplement l’oeuvre du temps (tic-tac 🙂 ). Avec lui on s’assagit comme disait l’autre. 

[Note à mon moi du futur] : Ce que j’écris là n’a ni queue ni tête (je sais, je sais). Mais, il s’avère que le temps peut faire du bien (surprise, n’est-ce pas?), à une thèse surtout (tu n’es pas convaincue, je le sais aussi).

Enfin pour le moment, j’aime autant ne pas m’étaler davantage sur les réflexions qui se bousculent dans ma tête et qui tournent, presque toutes, autour de la thèse (et son avenir).

J’y reviendrai, un peu plus en détail. Peu importe le format. Un jour, peut-être.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search