Catégorie : Femmes

Le chant des sirènes à masque féministe

À propos de : Anne-Marie Lugan Dardigna, Femmes-femmes sur papier glacé. La presse « féminine », fonction idéologique, Paris, La Découverte, coll. « Cahiers libres », 2019 [1974]. PLAN La presse féminine : magnifique et maléfique À la petite fée du logis ses marmites, à la bourgeoise sa jupe Dorothée bis Fiction féministe, féminisme de mascarade En guise de conclusion :...

Autour de Sophie Calle : une artiste à multiples facettes

Par  Khadija Benfarah Doctorante en Littérature française et comparée à Sorbonne Université, associée au CELLF (Centre d’étude de la langue et des littératures françaises), elle prépare actuellement une thèse sur la question de l’identité et de l’intermédialité dans le récit féminin contemporain, sous la double direction de Bernard Vouilloux et de Philippe Ortel. Texte paru...

Shéhérazade, “La Femme en morceaux”

“Le sang ne sèche pas dans la langue1” Dans « La Femme en morceaux2 », Assia Djebar réactualise la tradition du conte des Mille et une nuits pour raconter l’histoire de Atyka, professeur de français : « une langue qu’elle a choisie [et] qu’elle a le plaisir d’enseigner3», assassinée par des intégristes, sous les yeux...

Jocelyne Saab, une artiste d’action

Fécondation in video Jocelyne Saab (1948-2019) est une éminente réalisatrice et photographe franco-libanaise considérée comme à la fois pionnière et novatrice du « nouveau cinéma libanais ». Après des études de sciences économiques qu’elle commence à l’Université de Saint-Joseph à Beyrouth et achève à la Sorbonne, J. Saab se consacre aux arts. Elle commence sa...

Entre la féministe engagée et la conteuse Shéhérazade : désamour, mépris et vengeance

Joumana Haddad, l’engagement d’une vie  Je suis libre donc j’existe. C’est le cogito de l’écrivaine libanaise Joumana Haddad (1970-), militante pour les droits des femmes. Traductrice polyglotte, elle parle couramment sept langues : l’arabe, l’arménien, le français, l’italien, l’anglais, l’espagnol et l’allemand. J. Haddad écrit d’abord en français et adopte l’arabe à l’âge de vingt-trois...

La vendeuse, le tissu et l’homme tant attendu

Gaya Jiji, Mon tissu préféré, Paris, Blaq Out, 2019. Le mouvement a commencé discrètement le 15 mars. Quelques centaines de manifestants ont répondu à un appel lancé sur internet, en référence au Printemps arabe. Le mouvement a éclaté à Deraa, dans le sud du pays. Quinze adolescents ont été emprisonnés en raison de quelques graffitis contre le...

Quelques questions à la féministe Joumana Haddad. Un dialogue imaginaire suivi d’une bouteille à la mer

 Au commencement, il y eut un mot, un mot qui sauva une fille de sa sensation d’étouffer. Un mot qui la sauva entièrement. Ce même mot lui apprit à rêver et à crier, dans sa tête et sur le papier. Ce même mot qui est aujourd’hui tatoué, en arabe, sur le bras droit de la...

La femme en morceaux d’Assia Djebar (Extraits)

  Une nuit à Bagdad. Au fond, tout au fond du cours large, légèrement en pente du fleuve, un endroit entre la ville et le palais. Là, au fond de ce fleuve, le Tigre, dort un corps de jeune femme. Un corps coupé en morceaux. Les morceaux soigneusement enveloppés d’un voile. D’un voile blanc de...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search