Étiqueté : Assia Djebar

Shéhérazade, “La Femme en morceaux”

“Le sang ne sèche pas dans la langue1” Dans « La Femme en morceaux2 », Assia Djebar réactualise la tradition du conte des Mille et une nuits pour raconter l’histoire de Atyka, professeur de français : « une langue qu’elle a choisie [et] qu’elle a le plaisir d’enseigner3», assassinée par des intégristes, sous les yeux...

La femme en morceaux d’Assia Djebar (Extraits)

  Une nuit à Bagdad. Au fond, tout au fond du cours large, légèrement en pente du fleuve, un endroit entre la ville et le palais. Là, au fond de ce fleuve, le Tigre, dort un corps de jeune femme. Un corps coupé en morceaux. Les morceaux soigneusement enveloppés d’un voile. D’un voile blanc de...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search